Bayonne-95 tCe vendredi 06 juin 2014, une délégation de quatorze messins et un nancéen se retrouve en gare Lorraine TGV pour une expédition dans le sud-ouest de la France. Objectif : La randonnée des 3 rivières, pour découvrir le Pays Basque et les Landes en 3 jours à l’étroit sur 3 yolettes.

 La première partie du voyage nous conduit idéalement jusqu’à Bordeaux où nous apprenons que des cheminots « plaisantins », mais grévistes, découpent notre voyage en 3 étapes avec 3 trains différents, nous faisant découvrir la très belle gare de Dax et son buffet accueillant. Imperturbables, nous rejoignons Bayonne avec non pas 3 mais deux bonnes heures de retard. Le club omnisports bleu et blanc, situé en pleine ville au bord de la Nive, est le camp de base de la manifestation avec sa brasserie. Pour l’occasion, il a annexé le lycée Louis de Foix, dont l’internat voisin du club nous sert d’hébergement, et deux restaurants implantés à « portée de jambes » pour les soirées dont les basques ont le secret. C’est entre Lorrains que nous terminons cette journée d’approche, prenant nos marques et découvrant les produits locaux.

Partis en bus du club le samedi à midi, nous rejoignons SAUBUSSE, point de départ du premier « tiers-temps » de la randonnée. Sous un soleil magnifique, 130 rameurs embarquent pour rallier PEYREHORADE après 25 km sur l’Adour, puis sur les Gaves Réunis. C’est ensuite le retour en bus pour regagner notre base et se préparer au premier rendez-vous festif. Il a lieu au club des Pottoroak, une ancienne casemate réaménagée dans le vieux Bayonne, où nous attend une « soirée tapas » entre rameurs avec sangria, vins régionaux, musique…de quoi faire le vide et recharger les batteries !

Le dimanche matin est réservé à la visite de Bayonne et permet de récupérer des stigmates de…..22 kilomètres à la rame ! Après un brunch à la brasserie de l’AB, nous récupérons nos bateaux à PEYREHORADE et entamons le deuxième « tiers-temps » qui comprend 33 km sur les Gaves Réunis, l’Adour et la Nive, trois rivières fortement impactées par les effets de la marée. Le temps fort de cette randonnée est le passage entre Adour et Nive qui se fait dans Bayonne juste après un pont dans un ensemble de tourbillons qui impose aux yolettes une trajectoire imprévisible. Après franchissement de quelques autres ponts moins périlleux en centre ville, c’est l’arrivée au ponton de l’AB. La soirée prévue avec « DRESS CODE BLEU ET BLANC » est organisée dans une Cidrerie et permet de se remettre de ses efforts et de ses émotions. Chacun y fait la promotion de ses randonnées et l’on parcourt la France non pas en ramant mais en causant.Bayonne-35 t

Il est 8h le lundi matin lorsque commence le troisième « tiers-temps » autour du petit déjeuner à la brasserie de l’AB avant le départ pour un aller-retour de 22 km sur la Nive.

Midi, c’est l’heure du rendez-vous pour le pot de l’amitié avec les représentants des collectivités locales et la participation d’un chœur d’hommes qui fait résonner la culture basque. Le déjeuner de clôture à la brasserie est animé par le chœur d’hommes et par la chorale improvisée des randonneurs que Gérard, le Président animateur, se charge de diriger. Après départ des différents clubs, la journée se termine par une visite éclair avec bain à Biarritz pour les plus courageux ou promenade dans Bayonne pour les autres, mais orage pour tous.

Le trajet retour du mardi est mis à profit pour découvrir et commenter les photos de chacun et déjà évoquer les projets futurs que l’on souhaite aussi agréables et animés que ce week-end de Pentecôte au pays du jambon et des « croque-maïs ».

Alain COURVOISIER

Correspondant loisir SRM