club de TwickenhamDu 1er au 3 Juillet 2017 des membres de la section "Loisir" ont participé à la HENLEY Royal Regatta (Twickenham GB)

L'équipage est composé de Sébastien Biasini, Maïté Chemidling, Marie-Christine Déléry, Michelle Lapied, Evelyne Muller, Nathalie Patchinsky, Isabelle Saint-Antoine

Petits yeux et pluie sur le parking mais surtout beaucoup d'excitation : nous partons pour l'aventure ! Nous allons laisser le mauvais temps à Metz et allons faire des rencontres extraordinaires dans la Perfide Albion, peut-être la Reine ou des membres de sa famille mais surtout nos amis anglais, rameurs expérimentés, rencontrés au cours de la randonnée des 3 Frontières. Nous sommes conquérants et allons leur montrer de quoi nous sommes capables …

coursesLe jour de la régatte, Nous arrivons de bonne heure avec nos « sésames » qui doivent nous ouvrir toutes les portes.

dress code  à l'AnglaiseNous apercevons les premiers bateaux et les beaux gaillards qui sont dessus. Nous voyons quelques départs de course, millimétrés. Tout est organisé, prévu pour que tout fonctionne parfaitement. Pas d'à-coup, pas de stress. Tout est bien huilé ! Nous parcourons le chemin le long des 2 kms au bord de la Tamise. Nous voyons toutes sortes de toilettes avec toutes sortes de chapeaux et de vestes des clubs organisateurs. Pas d'impression d'uniformité malgré le « dress code ».

toilettes variéesNous avons rendez-vous au club pour ramer. Keith nous montre la salle commune qui est très grande avec vue sur la Tamise. Il nous explique tout l'historique du club et en particulier la 1ère création du comptoir dont il nous offre un morceau numéroté. Nous faisons un échange de cadeaux.

Les choses sérieuses commencent quand il faut choisir un bateau. Ceux que nous voyons sont tous plus beaux les uns que les autres. Finalement Keith nous propose 2 Vega, les fameux Ducs d'Aumale et d'Orléans. Pas fragiles et stables. Puis il faut chausser des bottes car les marches sur lesquelles nous nous trouvons sont glissantes en raison des déjections des palmipèdes mais trop mignons quand ils sont petits et de la vase laissée par la marée. Eh oui, la Tamise subit les marées ! Nous nous installons aux rames et nos barreurs sont Keith et Ian. Ils nous promèneront sur la Tamise une bonne heure durant, avec quelques passages où nous nous tirons la bourre, en remontant vers une écluse puis en allant jusqu'au pont de Richmond.

Nous nous arrêtons plusieurs fois pour leur chanter nos chansons, ils semblent étonnés et ravis. Les marcheurs le long de la Tamise nous encouragent et nous accompagnent pour « We are the Champions » version Aviron.

Nous avons eu l'impression d'être hors du temps pendant 3 jours et avons du mal à réaliser que nous allons retrouver notre train-train.

Mais nous repartirons certainement vers de nouvelles aventures tout aussi exotiques ...