IMG 1684 tTreize à table

Le mois de Juin étant propice aux longs weekends ensoleillés, la traversée de Gand à la rame a paru une bonne idée à notre petit groupe. En effet, cela réunissait tous les ingrédients d’une pause agréable en cet automne éternel ce début d’été : Un peu de sport (10 km le matin, 9 km l’après-midi, cela se fait sans douleur pour les forces vives de la section Loisirs), une ville magnifique (voir les photos-souvenirs prises par les participants en diaporama de 23 min 57 sec pour ceux qui le souhaitent), et de la gastronomie sans excès (merci aux restaurants / bars de Gand qui refusent de servir des gaufres à la nuit tombée, nous obligeant à nous rabattre sur des glaces dites « light », ça sauve des calories inutiles).

Un problème arithmétique se posa dès le départ : nous étions treize, et pas uniquement à table…Pour contrer la malédiction de ce chiffre symbolique, et afin que le compte soit bon, un couple uni dut vivre une séparation temporaire (respect pour le sens du sacrifice et l’esprit de groupe !).  Si ce n’est cette équation improbable à double résolution (comprenez deux yolettes et un complément de bateau), tout marcha comme sur des roulettes glissa comme un skiff fendant l’onde. Ecluses, au look de pièges à sardines (où l’on s’aperçoit que tenir le bateau voisin favorise l’échange), passages retors pour les barreurs, et même la rame sur gazon sur algues avec passage de digue-obstacle à la fin du parcours, rien ne ternit l’éclat de cette journée et de la découverte du patrimoine historique de Gand, pas même la pluie qui tomba opportunément une fois les yolettes chargées sur la remorque.

Il nous restera de cette escapade urbaine le souvenir de beaux moments partagés, et surtout un hymne à venir prochainement. Stay tuned !

Valentine.

lien vers la gallerie photos