CHAMPIONS DE FRANCE


La canicule avait décidé de donner du fil à retordre aux organisateurs, et les rameurs et barreurs ont dû faire avec des conditions inédites pour eux (des courses commençant à 7h le matin pour éviter les très grosses chaleurs de l'après-midi), afin d'être performant.

Le but était donc, de passer son temps dans le bac à glaçons, afin d'arriver frais pour les courses (à 7h du matin, il faisait déjà presque 25°C).
Le club avait qualifié 6 bateaux, soit 32 rameurs et barreurs, soit 10 de plus qu'en 2014.



Chez les juniors, le 8+ composé de Ladislas Dellinger, Florian Huysentruyt, Clément Gabriel, Alan Lemonnier, Louis Fiack, Pierre Robert, Yoann Mouquet, Sébastien Daubin, et Bertrand Le Cossec, après une entrée en matière très difficile, face à des bateaux plus aguerris, plus entraînés, et donc plus rapides, ont débouché sur une belle finale B. Au cours de laquelle l'équipe prend la seconde place.

Les juniores avaient qualifié deux 4-, fait rarissime au niveau national. Composé de légères, et dans des conditions difficiles pour les petits gabarits (vent majoritairement contre), l'équipe composée de Cécile Schaming, Anne-Lorraine Thiriot, Margot Hildenbrand, et Camille Haguenauer prend la 9ème place de ce championnat. Le second bateau, où nous retrouvions Suzanne Israël, Nouchka Simic, Iseline Calandri, et Marie Legrand est 12ème.

En cadettes, le 8+ avait retrouvé sa composition classique depuis les championnats de zone, où, en l'absence de la cheffe de nage Camille Legrand, n'avait pris que la troisième place. Sur ce championnat, les neuf filles, Camille Legrand, Manon Hildenbrand, Claire Brésolin, Marie Panettieri, Fanny Silvestri, Amandine Lévêque, Pauline Bastien, Lou Fabing, et leur barreuse Jeanne Simoutre, ont progressé de course en course, au point de se qualifier en finale A pour 7 centième de secondes. Dans cette finale, elles prennent une belle 6ème place, et terminent au classement, devant les autres bateaux de la zone (qui les avaient battues aux championnats de Zone), qui se retrouvaient eux en finale B (Dunkerque et Compiègne).

Enfin, chez les cadets, le programme, chamboulé, avait vu les répêchages supprimés. En 2-, Thibault Robert et Alban Benmouffek terminent le championnat à la 22ème place, faute d'avoir eu une seconde chance en repêchage, afin de remonter dans la hiérarchie.
En 4-, Tom Dory, Thomas Gaggioli, Thomas Guerbert, et Noé Seger arrivaient sur ce championnat avec le statut de champion de zone, et de nombreuses inconnues, notamment la particularité de n'avoir rencontrer aucun des autres vainqueurs de zone. Sans crainte, les garçons sont montés en puissance, et en gagnant leur série et leur tiers de finale, se sont retouvés alignés en finale, avec le statut de favori. Statut conforté 4 minutes et 52 secondes plus tard, où Tom, les Thomas, et Noé se sont parés de leur premier titre de champion de France, devant les équipages de Marseille et du Sud Grésivaudan.

Ce titre de champion de France leur offre leur première expérience à l'international. En effet, vendredi, ils se rendront à Londres, avec leur entraîneur, Etienne Deleau, afin de prendre part au match France-Grande Bretagne, qui se déroulera dimanche matin.

Grâce à ce championnat, nous pouvons constater que la dynamique de performance continue à progresser. Maintenant, place aux vacances (sauf pour le 4- cadets!!), avant de rattaquer en septembre pour la saison 2016.

Un grand bravo aux équipes, qui ont porté loin nos couleurs, et un immense merci aux parents, et dirigeants, qui oeuvrent au quotidien pour permettre ces performances.